S'inscrie
icone-velo

Que cherchez-vous ?

Haute Route Pyrenees 2021 | Descriptions des Étapes

 

L'édition 2021 de la Haute Route Pyrenées sera définitivement spéciale. En arrivant sur le village de l'événement à Girona pour la cérémonie de bienvenue et la collecte des dossards, les cyclistes tomberont instantanément sous le charme de cette magnifique ville méditerranéenne qui n'est rien de moins que le paradis du cyclisme.

Du 6 au 10 juillet

Ce parcours itinérant offrira aux coureurs l’opportunité de traverser parmi les plus beaux sommets et paysages que la région des Pyrénées a à offrir. Le Tour de France se déroulant également dans les Pyrénées au même moment, la région tout entière sera plongée dans une atmosphère cycliste et une effervescence incroyable.

Cette édition 2021 est à ne pas rater ! Découvrez la description des étapes ci-dessous et si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur la page de l'événement.


La Haute Route Pyrenees 5 jours est une course itinérante : 

Nuit 1 à Girona

Nuit 2 à Bolquère Pyrénées 2000

Nuit 3 à Ax-Lex-Thermes

Nuit 4 à Bagnères De Luchon

Nuit 5 à Argelès-Gazost

Nuit 6 à Pau

 

Etape 1 : 104KM / 2400M+

HR21_PyrProfils_1-1Malgré les cinq étapes incroyables et les lieux fantastiques que les coureurs s'apprêteront à explorer, ils se sentiront sans doute un peu tristes de laisser la splendide ville de Girona derrière eux - et nous comprenons. Lieu de naissance de la Catalogne et siège du magnifique monastère Santa Maria, c'est un endroit idéal pour commencer les cinq jours de la Haute Route Pyrénées et un véritable paradis pour les cyclistes.

Après avoir pris la navette de Girona à Ripoll, les coureurs prendront le départ de la course. Dès le départ, les coureurs se retrouveront à rouler sur des routes ouvertes à la circulation mais fluides, entourés par la Serra de Montgrony, avant de commencer la première ascension de la journée jusqu'au Col de Merolla. Longue de 6 km seulement et avec une pente moyenne de 4%, cette ascension peut être considérée comme un échauffement avant la prochaine ascension du Col de la Crueta.

Après avoir profité d’une descente, les coureurs traverseront la ville médiévale de La Pobla de Lillet pour ensuite reprendre la route vers leur première ascension au-dessus des 2000m. Long de 21km, avec une pente moyenne de 5,2%, Le Col de la Creueta doit être bien appréhendé. Les coureurs passent alors par la forêt, juste au-dessus de la cascade de la rivière Longbreat, bénéficiant de vues panoramiques : une ascension inoubliable.

Ils peuvent alors accélérer le rythme en passant par Puigcerda avant de faire leur première arrivée au sommet à Bolquère Pyrénées 2000.

_DSC4151-2

Etape 2 : 131KM / 2800M+

HR21_PyrProfils_2Au départ de la station de ski de Bolquère, le peloton a plus de 30km à parcourir pour s'échauffer avant de passer le Col des Moulis (1099 m) et le Col du Garavel (1256 m).

Prochain Col sur la liste : le Port de Pailhères. Ce Col a rapidement gagné sa place dans la liste des ascensions à ne pas manquer, malgré sa première apparition au Tour de France en 2003 seulement. La pente monte à 8% au début, et se radoucit ensuite légèrement jusqu'au sommet. Les coureurs seront heureux de voir les épingles sur 6,5 kilomètres, ne serait-ce que pour se distraire de l'impitoyable dénivelé qui les attend à 2 000 mètres d'altitude. Ils profitent ensuite de la descente avant une dernière montée au Col du Chioula (1431 m) puis la descente pour rejoindre  Ax-les-thermes. Ici, en plus de l'incontournable massage qui les attend, les coureurs pourront se laisser tenter par les bains thermaux...

DSC_2493

Etape 3 : 174KM / 3500M+

HR21_PyrProfils_3La troisième étape est une longue étape. Les coureurs graviront de nombreux cols, notamment le Col de Port, le Col de la Core, le Col de Portet d’Aspet et le Col de Menté, mais ils pourront se reposer un peu tout de même puisqu'aucun de ces cols ne dépassent les 1,500m d'altitude. Le peloton du Tour de France 2021 empruntera ces mêmes ascensions lors de la 16ème étape, ce qui rend le parcours Haute Route encore plus passionnant et plus excitant pour nos coureurs. C'est donc l'occasion de réaliser son meilleur temps et de voir si les cyclistes professionnels peuvent suivre !

En suivant la rivière le long de la vallée, les coureurs monteront le Col de Port depuis Tarascon-sur-Ariège et le Col de la Core depuis Seix. Bien que les deux ascensions aient une pente plus facile, les coureurs ne voudront pas être laissés derrière et devront donc accélérer le rythme dans les cols afin de rester avec un bon groupe pour les aider.

Ils découvriront bientôt s'ils ont trop donné pour atteindre le col de Portet d'Aspet. Alors que la pente moyenne n'est que de 4,2 % sur la première partie, les quatre derniers kilomètres sont très éprouvants, et la pente peut atteindre 9 à 10 % en moyenne. C'est une ascension célèbre du Tour de France, chargée d'histoire : les coureurs pourront apercevoir le mémorial de Fabio Casartelli, qui a malheureusement perdu la vie lors d'un accident de vélo en 1995.

La descente les emmène ensuite jusqu’au virage du Pont de L’oule, avant de se diriger tout droit vers le quatrième et dernier Col de la journée : le Col de Menté. Tout comme cette dernière ascension, ce Col peut laisser paraitre un faux sentiment de sécurité avec une pente douce sur les quatre premiers kilomètres avant de monter jusqu’à 9%, et ensuite de relâcher tout doucement jusqu'au sommet. Une fois en haut, assurez-vous de profiter de la vue sur les lacets, avant de descendre de l'autre côté en direction de la ligne d'arrivée à Bagnères-de-Luchon.


DSC_2593

Etape 4: 120KM / 3300M+

 

HR21_PyrProfils_4Avec trois étapes dans les jambes, la quatrième mettra le peloton à l’épreuve avec 3 300m de dénivelé sur 120 kilomètres - dont le fameux Col du Tourmalet.

Tout droit sortis de Luchon, les coureurs ont peu de temps pour s’échauffer et se retrouvent très rapidement dans la montée de 14,5 km du Col de Peyresourde. Après une section un peu plus tranquille au milieu, les coureurs reprennent l'ascension. Ils seront tout de même récompensés avec d'incroyables vues panoramiques.

Faisant partie pour la première fois des étapes du Tour de France en 2011, la Hourquette d’Anzican figure aussi sur la liste des lieux incontournables du cyclisme. Avec une pente moyenne de 8%, les coureurs devront se dépasser pour gravir certaines pentes très raides. Particulièrement lorsque le dénivelé change régulièrement, trouver son rythme est plus difficile.

Le Col du Tourmalet n’a plus besoin de présentation. Pour la quatrième étape, les coureurs l’aborderont depuis le côté Est par Campan - ce côté étant considéré comme le plus difficile. Après Sainte-Marie-de-Campan, les coureurs se demanderont encore sûrement pourquoi cette étape fait tant parler d'elle, mais ils comprendront rapidement pourquoi de nombreux cyclistes craquent en arrivant au sommet. L’ascension démarre d’abord à 8% avant de monter jusqu’aux pourcentages à deux chiffres : douloureux pour les jambes et les poumons. Les coureurs finissent la montée par une dernière partie très raide avant d'apercevoir enfin la célèbre statue en fonte d’Octave Lapize. 

Ils pourront ensuite profiter de la descente par l’autre côté du Col et continuer vers Argelès-Gazost.

DSC_1811

Etape 5 :  130KM / 2700M+

 

HR21_PyrProfils_5

Certainement la montée la plus célèbre après le Tourmalet : le Col d’Aubisque. Au départ d’Argelès-Gazost, le peloton grimpe d’abord l’emblématique Col du Soulour. De là, la route descend en faux plat à travers une route incroyable entourée de falaises - qui a été appelée le cercle de la mort.

D’ici, les coureurs continuent de rouler vers l’Aubisque. Sur les 8km de montée, seulement la deuxième partie atteint une pente moyenne de 7%, ce qui laisse le temps au peloton de profiter des beaux paysages.

Les coureurs ont ensuite un dernier Col à gravir avant de terminer cette édition 2021 de la Haute Route Pyrénées : le Col de Marie-Blanque. Pour cette ascension, les coureurs empruntent le côté le plus facile du Col, le côté Est, avec une pente moyenne de 5,1% sur 11,4km, donnant au peloton l’opportunité d’admirer pleinement la beauté des Pyrénées.

Depuis le sommet, les coureurs profiteront de la descente et des derniers kilomètres en redescendant vers Pau, tout droit vers leur médaille Finisher. L’ambiance sera à son comble, avec le peloton du Tour de France arrivant dans les Pyrénées le même jour.

Retrouvez les détails de la courses et les cartes sur la page de l'événement.
 

DSC_0645-1

Autres articles

THE FUTURE OF PERSONAL COACHING

Human powered, A.I. enhanced

Découvrir l'App
phones
BG-Photo

Remplissez ce formulaire pour recevoir toutes les nouvelles de la Haute Route